Dans la recyclerie

Publié le par Albocicade

"Achéiropoïète", "non faite de main d'homme"... drôle de nom pour une icône. Bon d'accord, c'est sa désignation technique, ça vient du grec "αχειροποίητα", mais quand même.

Personnellement, je préfère parler de la "Sainte Face", du visage du Sauveur.

J'avais même consacré une petite étude à ce type d'icône ("Le roi Abgar d'Edesse et le Saint Mandylion"), il y a quelques années.

 

C'était il y a déjà longtemps.

Et voila qu'il y a à peine quelques jours, farfouillant dans une sorte de brocante jouxtant la déchetterie du coin, je la vois : pas une de ces petites icône collée comme on en trouve partout. Non, une vraie icône peinte, de belle facture, assez grande... posée sur un rayonnage, parmi des assiettes et des casseroles. Qu'est-ce qu'elle faisait donc là ?

Je veux dire, ma campagne n'est pas un lieu connu pour avoir été un pôle d'émigration grecque ou russe.

Bref, déboursant la somme colossale de 4 euros, j'en ai fait l'acquisition. Puis, de retour à la maison, lui ai fabriqué rapidement un support idoine (il va falloir que je le peaufine) et l'ai installée dans un angle du séjour.

Elle y est bien.

 

Réclame

A propos d'icônes, je viens de recevoir un mail du P. Stéphane Bigham, au Canada.

Il vient de mettre en ligne, sur la plate-forme Smashwords, en formats numériques (epub, mobi, pdf, lrf, pdb, txt, html) ses ouvrages sur les icônes (en français et en anglais).

Il m'a semblé judicieux de vous en faire part et d'en rendre l'accès le plus simple possible : ils sont là.

Et combien ça coûte ? Comme il le note avec délicatesse "Quant au prix, c'est à vous de déterminer : entre 0 et 1 000 000 d'euros, de dollars, de livres, de roubles et de yen, etc. En achetant un ou plusieurs livres, vous les téléchargerez et les lirez. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter. Bonne lecture."

 

Publié dans Vie quotidienne, icones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article