Farenheit 451

Publié le par Albocicade

 

451 ° Farenheit, ou 233 ° Celcius, c'est la température d'auto-inflamation du papier.

C'est aussi le titre d'un livre connu, qui raconte une société dans laquelle on brûle les livres, tous les livres.

Un peu comme ce qui est arrivé, vendredi dernier (le 3 janvier 2014, donc).

La "Maktabat as-Sa'ih", "la librairie du pèlerin" à Tripoli, Liban, offrait une grande variété de livres "qui vous accompagneront tout au long du chemin que vous avez choisi : intellectuels, politiques, sociaux, scientifique, historique, philosophique, médicaux, artistiques..." et même "des livres religieux chrétien, musulmans, hindous, bouddhistes…"

Mais, plus qu'une librairie, c'était aussi une sorte de bibliothèque, avec ce "fonds" de livres anciens, introuvables, environ 3000 titres que le P. Ibrahim Sarrouj' a déniché aux quatre coins des pays arabes, qu'il a pour certains réimprimés… parce que "Saehlib “publications orthodoxes” imprime et publie des livres…"

Oui, le "libraire-bibliothécaire des lieux" est prêtre orthodoxe. Un homme de paix, apprécié de tous en ville. Enfin, de presque tous.

"On" aurait trouvé, dans un document envoyé à l'imprimerie, un pamphlet "offensant pour Mahommet". Après vérification, le libraire n'y était pour rien.

Mais - conclusion logique pour certains - "on" a mis le feu à sa librairie (brûlant au passage des Corans, puisqu'en ce lieu, il s'en vendait aussi !)

C'est ainsi tout un fonds culturel, qui jouait un rôle important dans la cité sunnite-orthodoxe de Tripoli et rayonnait bien au-delà, qui est détruit,

Quant aux réactions sur place, passé le premier moment de stupeur : condamnation unanime de ce geste imbécile. Y compris par les autorités religieuses musulmanes.

Et un de mes correspondants, qui connaît bien le P. Sarrouj' et sa librairie écrit :

"C'est l'œuvre de toute une vie, celle du P. Sarrouj',

qui est partie en fumée.

Espérons que cette attaque scandaleuse aidera à unir le peuple."

 

Espérons-le, en effet  !

Avant

 

Après

 

Et mon correspondant de conclure :

"Prions ensemble pour la Syrie et pour toute la région,

et pour les chrétiens de ces pays."

******

Un lien vers un article récent.

 

 

Publié dans Cigale en colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article