Le suivant

Publié le par Albocicade

http://www.leparisien.fr/images/2012/05/06/1987216_presidentielle.jpg

 

Voila, ça y est.  L'élection a eu lieu.

Après une campagne qui a duré plus d'un an.

 

Souvenez-vous, une arrestation qui a claqué comme un coup de tonnerre, celle de "DSK".

Un jour directeur du FMI, tête de file pressenti de la gauche, pas encore candidat mais déjà acclamé comme vainqueur potentiel d'une élection à l'époque lointaine ; le lendemain, plus rien.

Cette chute vertigineuse me fait penser à celle d'Eutrope, le tout puissant ministre de l'empereur Arcadius (même si Eutrope ne serait jamais tombé pour le même motif...).

"Eternelle vérité, vérité actuelle surtout : Vanité des vanités, et tout est vanité!

Où est-elle maintenant la pompe brillante du consulat ?
Où sont les splendides lumières ?
Où sont les applaudissements, les choeurs, les banquets, et les fêtes ?
Où sont les couronnes et les draperies ; et le bruyant frémissement de la ville; et, avec les courses du cirque, les acclamations triomphantes; et, avec les spectateurs, leurs flatteries ?
" comme disait St Jean Chrysostome.

 

Mais revenons à nos élections.

S'il y a bien un avantage à ce mode de "changement de tête", c'est qu'il se passe paisiblement.

Alors, bien sûr, il y a autant de "satisfaits" que de "mécontents", mais ni émeute, ni morts, ni blessés. C'est déjà beaucoup.

 

Et, comme avant, il nous reste maintenant à prier

 

pour notre pays,

pour ceux qui le gouvernent,

pour toutes ses autorités

et pour tout son peuple…

 

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article