Ben mon cochon !

Publié le par Albocicade

http://www.nicobuzz.com/wp-content/sanglier-gouessant.jpg

C'est Obélix qui va en faire, une tête !

Voilà que des sangliers ne trouvent rien de mieux à faire que de calancher, le groin dans la vase, sur quelques plages bretonnes.

Je sais, "on" attend le résultats des analyses, et ce n'est pas bien de tirer des conclusions prématurées.

Mais est-ce vraiment prématuré de parler de ce qui est connu depuis des décennies.

Moi, c'est en classe que j'ai appris que la Bretagne est la première région en matière d'élevage porcin. Et le prof de nous préciser que dans cette belle région, "il y a plus de porcs que d'habitants". (Ben quoi, j'ai aussi eu des cours de production porcine).

Bref, tous ces porcs, élevés en grands bâtiments, produisent des quantités industrielles de lisier, c'est à dire de… déjections.

Le problème, c'est que ces mètres cube de lisier, il faut bien les évacuer. La solution, c'est l'épandage. Bon, je sais, il y a des plans d'épandage, pour éviter de saturer les terrains… mais dans les faits, des quantités énormes de matières azotées très solubles se retrouvent dans des terrains dont certains sont fortement lessivables. Ou, en plus clair : lorsqu'il pleut, non seulement une partie de l'azote est entraîné en surface vers les ruisselets (qui comme chacun sait, forment les grandes rivières), mais aussi une autre partie s'enfonce dans le sol, jusqu'aux nappes phréatiques… bref l'eau est quand même bien "chargée" en éléments nutritifs pour végétaux de toutes sortes.

Par exemple, les fameuses "algues vertes", qui produisent de l'hydrogène sulfuré en se décomposant. (Mais probablement aussi plein d'autres qui n'ont encore fait parler d'elles).

 

Bref, asphyxie ou empoisonnement, il y a gros à parier que les sangliers morts ces derniers jours le doivent à leurs cousins d'élevage… ou plutôt à leurs éleveurs.

 

Et s'ils sont mort à cause de complètement autre chose ?

Ben, ça ne change rien au fait que les eaux, là bas, sont quand même sacrément polluées, pour les raisons exposées plus haut…


Publié dans Ecologie - théologie

Commenter cet article