Les esséniens

Publié le par Albocicade

Travaillant sur un passage de l'Evangile, m'est venu à l'idée de mettre en perspective Jésus parmi les grands groupes du judaïsme de l'époque. Je sais, ça n'a rien de très original, l'évangile mentionnant déjà les saducéen, pharisiens et zélotes*. Il y avait aussi un autre groupe, dont l'Evangile semble ne pas parler, les esséniens. Un silence qui a paru suspect à certains, au point de supposer que Jésus aurait été membre de ce groupe. Il existe une abondante littérature à propos des esséniens, surtout depuis la découverte des "Manuscrits de la Mer morte", en 1947.
Un de mes documents favoris sur ce sujet est le petit livret de Daniélou : "Les manuscrits de la Mer Morte et les origines du christianisme", une synthèse qui, à mon sens, fait bien le point sur les points de jonctions et les divergences fondamentales entre l'enseignement de Jésus et celui des "hommes en blanc" du Désert.
Mais, en relisant cet opuscule, je me suis rendu compte que je n'avais jamais pris la peine de lire les documents antiques qui nous parlent de ces "esséniens", je veux dire les textes de Philon d'Alexandrie et ceux de Flavius Josèphe.
Un coup d'oeil à la wikipédia se montra décevant : aucun lien vers ces textes. Il ne me restait plus qu'à les référencer moi-même, ce que je fis illico, insérant les liens dans l'article en question.
Et, pour vous épargner la peine d'y aller voir, je vous les mets ici :
Sources primaires
 
C'est déjà très éloquent...       
 
Notes :
* Je fais abstraction des "Hérodiens", dont il n'est pas inenvisageable qu'ils aient été des proches des esséniens.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article