Bonheur en trompe-l'oeil

Publié le par Albocicade

 
Qui n'a pas un jour entendu parler du Bhoutan, petit royaume de l'Himalaya enclavé entre Inde et Chine ? Surnommé le "Pays du bonheur", ce micro-Etat de moins d'un million d'habitants a fait rêver les humanistes de tout poil depuis les années 1970 : n'y mesure-t-on pas la richesse du pays en BNB (Bonheur National Brut) plutôt qu'en PNB ?
Bonheur, soit, mais pour qui ? Pour les Bhoutanais d'origine népalaise qui se sont vu retirer leur nationalité en 1985*, et dont bon nombre ont du s'exiler pour vivre dans des camps de réfugiés au Népal ?
Pour qui, alors ? Pour les chrétiens ? Ah, non, là non plus ça ne va pas. D'abord, le Bouddhisme est religion d'état au Bhoutan, et là encore la notion d'Unité Nationale est d'un grand poids. Bien sûr, la Constitution reconnaît la "Liberté religieuse", mais comme le "prosélytisme venant d'une religion étrangère" y est totalement prohibé**, cela laisse peu de champs à l'évangélisation, au témoignage, à l'annonce du Ressuscité. D'autant qu'il suffit, si un Bhoutanais ose dire qu'il est devenu chrétien, d'accuser la personne qui lui a annoncé l'Evangile d'avoir agi par contrainte, ou de manière frauduleuse pour que cette dernière se retrouve au tribunal, du fait de la loi "anti-conversion" de 2010, avec à la clef 3 ans de prison.
Alors, il n'y a pas d'églises au Bhoutan. Pourtant, des chrétiens, il y en a, paraît-il plus de 20 000. Des catholiques, des protestants, des "sans église" qui ont entendu parler de Jésus, ont eu un évangile... Mais des églises, non*** : le "culte public" des chrétiens est interdit au "pays du bonheur".
Alors, les chrétiens se réunissent comme ils peuvent, le plus discrètement possible.
Oh, à vrai dire, il n'y a pas de persécution massives contre les chrétiens au Bhoutan, mais je me demande ce que peut être ce "bonheur" qui interdit de rencontrer le Sauveur...
 
Un peu le même principe que dans un autre pays du Bouddhisme, le Sri Lanka...
 
Notes
* Cette décision se basait sur le principe de la devise du Royaume : "Une nation, un peuple". Les Bhoutanais d'origine népalaise n'étant pas du même "peuple", ne pouvaient être de la même nation... CQFD
** Comme disait le Ministre de l'Intérieur Bouthannais en 2008 : " Il n’y a absolument aucun problème si vous naissez chrétiens… La constitution vous protège. Mais il est tout à fait illégal de chercher à convertir." La situation ne s'est pas améliorée depuis.
*** En fait, il y en quelques unes, mais rarissimes, soumises à des pressions permanentes, régulièrement fermées...
Deux liens (pas vraiment récents) pour un peu de lecture.

Publié dans Cigale en colère

Commenter cet article