Vendredi saint 2015

Publié le par Albocicade

Petite méditation à deux voix pour le Vendredi saint

D'abord, tiré du Panarion* de St Epiphane de Salamine :

"Pourquoi ce nom de "lieu du crâne" donc, si ce n'est parce que le crâne du premier homme formé et ses restes ont été déposé pour reposer ici, d'où ce nom de "du crâne". Ayant été crucifié au-dessus d'eux, notre Seigneur Jésus Christ montra mystiquement notre salut, par l'eau et le sang qui coula de son côté percé, et commençant par le commencement de la masse (humaine) commença à asperger les restes de notre ancêtre…"

 

Puis, des écrits grecs attribuables à Théodore Abu Qurrah**

L'incroyant : Le Christ a déclaré : "Quiconque n'est pas né d'eau et d'Esprit n'entrera pas dans le Royaume des cieux". Qu'en est-il des justes qui, ayant vécu avant sa venue, n'ont pas été baptisés ? Comment peuvent-ils y entrer ?

Le chrétien : Le Christ a été baptisé pour eux, de même qu'il est mort pour tous. Il a dit "Je me sanctifie moi-même pour eux". A ce moment, eux aussi ont été physiquement baptisés.

L'incroyant : Comment est-ce possible ?

Le chrétien : Ne sais-tu pas que ceux qui meurent ne sont pas complètement détruits, mais qu'ils se désagrègent en particules, celles dont ils étaient constitués.

L'incroyant : Effectivement..

Le chrétien : Il est écrit que, lorsqu'il fut percé au côté par la lance, du sang et de l'eau ont coulé de son côté.

L'incroyant : Oui, c'est ce qui est écrit.

Le chrétien : Aussi, quand cette eau s'est mélangée aux particules, il sanctifia toutes choses et baptisa ceux qui avaient été dispersé et décomposés en ces particules.

L'incroyant : Dans ce cas, les incroyants, et d'une manière générale tous ceux qui ont vécu avant sa venue ont été baptisés.

Le chrétien : Pas du tout, mais seulement les corps des croyants dont les âmes ont cru au Christ lorsqu'il est descendu – en fait, son âme sainte – au séjour des morts. Il en est comme d'un canal, un torrent à l'eau vivifiante bordé de nombreux arbres, certains complètement morts et desséchés, les autres encore vivants. Qu'en penses-tu ? Lorsque l'eau les atteindra, est-ce que tous les arbres en profiteront en aspirant l'eau et la vie, ou seulement qui ont la capacité de la recevoir ou de l'aspirer ? Ceux qui sont complètement secs ne profiteront en rien de l'eau. De la même manière, les incroyants ne profiteront en rien de cette eau qui a imbibé les particules.

 

Notes

* Epiphane de Salamine : Panarion 46.5

** Texte grec : PG 97, col 1542

 

Commenter cet article

jean marie 11/04/2015 14:34

avec retard,je lis cet méditation du vendredi saint....alors suíte a cela et si je ne fais erreur, vous allez fêter la ressurection du Seigneur....que le Christ continue a illuminer votre vie et toute la famille....la date est peu importante...nous serons em communion avec vous par la priere....Christ Ressuscité...Alleluia...Cristo Ressucitado.....Ele vive com a gente ...Alleluia...
bonne fete de Paques a toute la famille et toute la communauté
jean marie

Albocicade 11/04/2015 17:16

Merci à toi ! Et belle continuation de l'année dans la Lumière du Sauveur !