Avec des mots

Publié le par Albocicade

http://images.suite101.com/2714776_com_matsuobash.jpg

 

Il y a bien quatre ans, je vous partageais quelques poèmes de la grande Cigale dont le laconisme n'était pas sans m'évoquer le Haiku.

Et tout dernièrement, je tombe sur un blog de Haikus à la manière de Bashō.

 

Qui ne connaît la "Grenouille" de Bashō ?

Paix du vieil étang.

Une grenouille plonge.

Bruit de l'eau.

 

Mais je dois dire que j'ai été ému en lisant le poème la "Cigale" dans ce blog (bon, mais là, je suis un peu de parti-pris).

Le soir est torride

Le crissement des cigales

Gratte le silence

 

Alors un autre, intitulé HLM

Humains en conserve

Enfermés dans le béton

Murés dans le bruit

 

Pour les autres poèmes, je vous laisse découvrir "La grenouille de Bashō", je veux dire, le blog.

 

Ah, un dernier mot : ne pas confondre le blog "Bashō's Frog" avec l'appât à poisson du même nom.

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Laurence 17/09/2012 18:46

Merci pour le lien ! Je suis allée lire les poèmes de la grande cigale. J'aime beaucoup...en particulier celui sur les crocodiles