Pentecôte 2020

Publié le par Albocicade

Depuis quelques années, pour la Pentecôte, je vous partage des icônes ou illustrations de manuscrit qui ne se limitent pas à la présentation devenue classique, avec le "roi Cosmos", le vieillard qui tient les douze rouleaux en bas au centre de l'icône.

En effet, si ce type d'icône a fini par s'imposer dans le monde orthodoxe, ce n'est pas le seul modèle qui ait existé.

Car si l'ensemble en demi-cercle encadrant un espace est une base quasi-constante, ce qui se trouve dans cet espace est fort variable.

Ainsi, sur certaines icones, il s'agit d'une porte à double battants, fermée ; sur d'autres, on y voit le prophète Joël1, sur d'autres encore de nombreux personnages représentants les peuples qui devaient recevoir l'Evangile.

Cette année, c'est une icône rare, en provenance du monastère Ste Catherine du Sinaï que je vous propose : dans l'ouverture en bas, c'est toute une citée qui est représentée, une citée peuplée d'ailleurs; comme on peut s'en rendre compte en l'observant avec attention.

Et pour aller plus loin, je vous offre ce lien vers un site d'enluminure de la Pentecôte dans des manuscrits arméniens.

 

Belle fête dans le coeur !

 

Et les notes : 

1Celui-là même qui au chapitre 3 de son livre écrit la parole divine : "1 Après cela, moi, je répandrai mon Esprit sur tout le monde. Vos fils, vos filles prophétiseront. Vos vieillards, par des songes, vos jeunes gens, par des visions, recevront des révélations. 2 Et même sur les serviteurs, sur les servantes, moi, je répandrai mon Esprit en ces jours-là." Malheureusement, je n'ai pas réussi à remettre la main sur cette icône que j'avais trouvé en 2014...

Publié dans Cigale en prière, icones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article