Le provocateur

Publié le par Albocicade

 calimero-froid

Une bise âpre souffle depuis le matin. Même si les douceurs de l'automne ne sont pas définitivement passées, ce jour là était une annonce des froidures hivernales à venir.

A mon poste de travail, j'ai branché le petit radiateur qui  me tiendra compagnie durant les prochains mois.

Dehors, les gens ont endossé la veste, fermé le dernier bouton du col, et si les bonnets sont encore dans les placards, je vois bien que certains, déjà, pensent à aller les chercher.

Lorsqu'ils passent devant moi, nous échangeons – comme à l'accoutumée - quelques mots. Ce jour là, c'est sur le temps qu'il fait, bien sûr.

Tiens, voici un original ! Quelle idée de sortir avec seulement un tee-shirt sur le dos ? Un sorte de frimeur, sans nul doute …

Quand il arrive à ma hauteur, je lui lance (avec toutefois un sourire qui dément la vigueur de mon propos) : "Monsieur, vous êtes un provocateur !"

Il semble surpris : "Pourquoi dites-vous cela ?"

- "Venir en tee-shirt par un temps pareil…"

Et là, sa réponse me sidère : "Mais j'ai FROID !"

Ayant déménagé un certain nombre d'affaires ce jour là, il ne savait pas du tout ce qu'il avait bien pu faire de sa veste… Ensemble nous avons donc bien ri.

Puis il s'est vite remis au chaud.

 

Une fois encore, un constat objectif s'était révélé être une erreur d'interprétation, faute de disposer de tous les éléments nécessaires…


Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article