Comme des mômes

Publié le par Albocicade

http://www.leparisien.fr/images/2008/08/27/175656_maternelle.jpg

 

Dans la classe de maternelle, les enfants sont assis en demi-cercle, face au visiteur.

Pour commencer, il s'adresse à une petite fille :

- Tu sais comment elle s'appelle, ta maman ?

Toute souriante, elle hoche la tête.

- Et elle s'appelle comment ?

- Elle s'appelle "Maman" !

Des rires fusent.

- Qui, parmi vous, connaît le prénom de son papa ou de sa maman ?

Quelques doigts timides se lèvent… une grosse dizaine.

Fièrement, les gamins disent ces prénoms.

- Plus dur, maintenant. Toi, ton papa, il fait quoi comme métier ?

- Mon papa, il est boulanger !

- Et toi, ta maman elle fait quoi ?

- Elle travaille dans des bureaux.

- Et elle fait quoi, dans les bureaux ?

- Je sais pas.

De nouveau, tour de classe. Sur la trentaine de gamins, seuls sept ou huit semblent le savoir.

- Encore plus dur : qui sait où sont nés ses parents.

Grand silence, puis une main fait mine de se lever.

- C'est ma petite sœur qui est née, pas mes parents…

 

Le visiteur épargne à ces jeunes têtes le coup de grâce. A quoi bon leur demander le N° de Sécurité Sociale de leurs parents, il est évident qu'ils en ignorent tout.

D'ailleurs, ils sont incroyablement ignorants, ces gamins ! Pas un d'eux qui serait capable de remplir le moindre formulaire administratif concernant leur parents, ou de leur consacrer un article sur wikipedia. Il sont d'une ignorance crasse. Les ont-ils seulement rencontré ces "parents" ? Et d'ailleurs, existent-ils seulement ?

Pourtant, lorsque l'heure de la soupe a sonné, que les gamins sont sortis en courant de la salle de classe, ils se sont précipité qui vers son père, qui vers sa mère, chacun vers ses parents.

Ils auront bien le temps d'en apprendre, des choses sur leurs parents. Pour l'heure, ils savent déjà le plus important : c'est leur papa, leur maman, qui les aime et sur qui ils peuvent compter.

 

C'est en substance l'histoire que j'ai raconté à la jeune cigale lorsque, désemparée, elle s'aperçut qu'il y a dans la Bible pleins de textes qu'elle ne connaît pas, plein de "livres" dont elle ignore jusqu'au nom : l'important n'est pas de "savoir plein de trucs" et les expliquer (même si, peu à peu, ça viendra) mais de le connaître, Lui.


 

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Laurence 05/09/2012 14:57

Belle illustration ! Les réponses sont encore plus évasives (quand il y en a) dans ma classe de maternelle. Les questions et les réponses se font en français !