Le nombre de la Bête...

Publié le par Albocicade

Six cent soixante six ! le fameux "666" !
Ce nombre, sujet à d'innombrables interprétations, souvent farfelues, parfois scandaleuses trouve son origine dans le livre de l'Apocalypse (chap 13.18), dans le Nouveau Testament.
Mais pourquoi parler de ce thème controversé ?
 
L'autre jour, au travail (car, contrairement à la légende, il arrive que les cigales travaillent aussi) un collègue qui comptait le nombre de caisses qu'il chargeait me lance :
- J'en suis à un nombre pas très catholique !
De fait, il avait chargé 666 caisses.
Ce qui m'a surpris, c'est que ce collègue musulman ait entendu parler de ça ; d'autant qu'il ajouta : "On n'a pas le droit de dire ce nombre dans votre religion ?".
Après l'avoir détrompé, et expliqué qu'il s'agit en fait d'une sorte de code pour désigner (à l'époque) un Ennemi de l'Eglise, selon le principe de l'équivalence numérique des lettres et des chiffres (un peu comme si en français, a = 1, b = 2…i = 9, j = 10, k = 20… sauf que là, c'est en grec), et que déterminer quel mot (ou ensemble de mots) avait - en grec - comme somme "666" (ou plus exactement "six cent soixante six") est une gageure, je lui ai fait remarquer qu'un des magasins que nous livrons a pour code justement "666".
Lorsque je l'avais vu la première fois, j'en avais été un peu chagriné. En tant que désignant, "666" c'est un peu comme "Adolf" pour les français, ou "Joseph" pour ceux qui ont eu subir les bontés de Staline. C'est un "nom" chargé de mauvais souvenirs.
Et puis, je me suis rendu compte que ce magasin est à … Pont St Esprit. Rien de tel pour éclaircir une situation : tous les Joseph ou Adolf n'ont pas été -ni ne seront - de tyrans. De même, "666" peut servir à plein d'autres chose qu'à désigner l'Ennemi de l'Eglise.
En l'occurrence, quand je tombe sur la commande "666", je me réjouis: c'est pour "Pont Saint Esprit" !
 
 
Je ne donne, à titre indicatif qu'un lien vers le passage concerné du "Nouveau Testament Annoté" mis en ligne sur le site protestant  "Soleil d'Orient".
Quant aux innombrables sites farfelus, occultistes et autres qui tous donnent leur "vraie" interprétation du "nombre de la bête", on me pardonnera, certainement, de ne pas renvoyer vers eux…

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article