Le cousin du Calife.

Publié le par Albocicade

Nous sommes dans la première moitié du VIII° siècle, peut-être vers 730, du côté de Jérusalem, ou de Damas, ou du Mont Sinaï... enfin, ça dépend.

Ou plutôt, ça bouge. Oui, c'est ça : il se déplace.

D'abord, il est dans une église qu'il compte bien employer comme étable pour ses chameaux, certain de son bon droit de conquérant, indifférent à la détresse des chrétiens locaux. Puis on le retrouve caloyer au monastère du Mont Sinaï, monastère qu'il quittera pour aller témoigner de sa foi devant le Calife, à Damas.

Qui donc ? Un musulman de haute lignée, quelque peu impulsif, directement apparenté au Calife de l'époque.

Son histoire nous est connue par un... non... par deux texte apparentés.

J'en ai fait un petit document (introduction, traduction et notes) que j'ai placé sur Academia :

 

Conversion et martyre du "cousin du calife"

durant la période Ommeyade

 

illustration : Etat de l'Eglise St Georges à Diospolis, en 1874 (c'est à dire bien longtemps après...)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article