Faim d'année.

Publié le par Albocicade

Comme chaque année, à la même date, il y aura abondance sur les tables en ce 31 Décembre : mets caloriques, gras, sucrés, salés... tout le contraire de ce que recommande la diététique télévisuelle.

Et, inévitablement, on retrouvera les mêmes aliments, ceux qui étaient exceptionnels il y a quelques décennies et qui sont aujourd'hui d'une banalité sans égal : huîtres, oeufs de lompe ou de saumon, foie gras, viandes, pâtisseries, crèmes...

Et, trop fréquemment manquera l'élément irremplaçable, indispensable à tout changement d'année : l'anchois.

Pourquoi est-il ainsi boudé, mal-aimé, l'anchois ? Trop simple, sans doute l'anchois, pas assez snob pour un repas de réveillon.

 

Et c'est bien une erreur, puisque chaque 31 Décembre à minuit...

un an choit.

 

Bonne et sainte année à tous!

 

 

Et merci à Sébastien pour ce jeu de mot... contestable. D'ailleurs, ces pauvre bêtes sont plus heureuses si on leur fiche la paix...

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article