Notre besoin

Publié le par Albocicade

En ce moment, je fréquente beaucoup les hôpitaux (enfin, surtout certains), et aussi, à l'occasion , leur chapelle.
C'est donc là que j'ai trouvé dans une corbeille – petit bout de papier photocopié et découpé – le texte suivant. Sa simplicité (pour ne pas dire sa "naïveté" m'a plu, m'a parlé). Car enfin, nos sociétés dépensent des sommes considérables pour tous les sujets évoqués ci-après, sauf pour un...
 
Si notre plus grand besoin avait été la formation,
Dieu nous aurait envoyé un enseignant.
 
Si notre plus grand besoin avait été la technologie,
Dieu nous aurait envoyé un ingénieur.
 
Si notre plus grand besoin avait été l'argent,
Dieu nous aurait envoyé un banquier.
 
Si notre plus grand besoin avait été le plaisir,
Dieu nous aurait envoyé un comédien.
 
Si notre plus grand besoin avait été la santé,
Dieu nous aurait envoyé un médecin.
 
Mais notre plus grand besoin était le pardon,
Alors Dieu nous a envoyé un Sauveur.
 
Et, avec un peu de retard[1]
Bonne et sainte nouvelle année !
 

[1] "Un peu de retard", c'est à dire, trois jours, et non pas neuf mois comme certains pourraient le penser... l'année liturgique orthodoxe commençant le 1° septembre.

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article