Escrocs et administration

Publié le par Albocicade

Non, ce "et" n'induit pas d'équivalence entre les termes du titre.
C'est plutôt que confronté aux deux, je me demande comment on peut s'en sortir.
Ainsi, le simple fait d'avoir une adresse mail nous met à la porté de malveillants qui, profitant de notre naïveté, cherchent à nous extirper des informations confidentielles.
Heureusement, l'Administration veille !
Et il est tout à fait possible de signaler aux agents préposés à cette tache le message.
Enfin, en théorie.
Parce que dernièrement, un des ces messages m'est arrivé. 
Oh, je n'ai guère eu de peine à identifier l'arnaque, et donc à n'y pas succomber.
Déjà, ce genre de message est pour le moins improbable.
Ensuite, une grosse faute de conjugaison (ben oui, l'impératif est en "ez") m'a sauté aux yeux, sans parler du redondant "mettre mise à jour" !
Cher Utilisateur,
Un problème a été détecté avec votre compte.
Pour éviter que votre compte ne soit suspendu, veuillez résoudre le problème dès aujourd'hui.
Cliquer sur Identifiez-vous ou copié le lien : http://contact-info-login154cda45dea.jimdo.com/  pour vous rendre sur la page afin de vous mettre mise à jour correctement.
Enfin, la syntaxe de l'adresse envoyeur est pour le moins particulière. en effet le message émanait de
No-reply !-G/mail <eva.m.lemaire@gmail.com>
Bon, "no reply", ça c'est normal. Déjà, le "!" l'est un peu moins. Enfin, le "/" dans Gmail est complètement douteux. Bref, ce mail n'émane pas de Gmail, mais de n'importe qui, ayant une adresse chez Gmail.
Bref, la supercherie démasquée, j'ai benoîtement voulu faire mon devoir de citoyen en signalant le fâcheux à l'administration concernée.
Faut-il avoir fait l'ENA pour arriver au bout ? Je n'en sais rien, et peut-être ne suis-je guère en forme en ce moment, mais au bout d'un quart d'heure, j'ai laissé tomber, sans avoir rien finalisé.
Alors, à défaut de m'adresser à l'administration, je me contente de partager avec vous la méthode de vigilance : un mail bizarre... vérification attentive avant quoi que ce soit.
Mais bon, l'administration ne nous aide guère à l'aider...
 

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article