La mise à jour

Publié le par Albocicade

C'est un vieil ordinateur, qui fonctionne fort bien d'ailleurs. Seul point faible, il est sous "Windows XP". C'est bien, "XP", juste un peu obsolète puisque Microsoft a décidé de ne plus assurer sa maintenance.

Mais un système stable, il n'y a pas de raison qu'il dysfonctionne, n'est-ce pas ?

Enfin, ça, c'était sans compter sans la malveillance.

 

L'autre soir, tandis que je l'éteins, je vois qu'il télécharge une mise à jour. (Tiens, je croyais que Microsoft avait arrêté d'en faire). Lorsque, quelques jours plus tard je veux le réutiliser, je trouve qu'il a un redémarrage difficile.. En fait, il s'ouvre normalement, puis plante et recommence en indiquant qu'il a récupéré d'une erreur sérieuse, puis replante... Allons bon !

D'où venait cette "mise à jour automatique" ? Je n'en sais fichtre rien. Juste, elle a totalement déstabilisé mon système d'exploitation.

 

C'es alors que je pense à Linux.

A partir d'un autre ordinateur, je me lance en recherche. La version actuelle s'appelle Ubuntu.

Premièrement, télécharger le logiciel (je prends la version 32 bits, puisque mon ordo est ancien) : plusieurs heures de téléchargement pour les 900 Mo.

Puis, créer une clé USB de démarrage. Facile avec Linuxlive.

Enfin, brancher ma clé USB, et démarrer mon ordinateur en panne. Zut ! ça ne fonctionne pas...

Au moment où il se relance, je vais jeter un oeil dans le "Setup" (ouai, même que je sais faire ça !) : la "séquence de boot" passe par le lecteur DVD et le disque dur, pas par les USB.

Bon, plutôt que de tenter de la modifier (pas envie de tout planter définitivement), je m'adapte.

Il me faut graver l'image du fichier "iso" que j'ai téléchargé (le logiciel Ubuntu) sur un DVD, rien de bien compliqué (même si j'ai du télécharger un petit logiciel approprié, puisque mon ordinateur ne sait pas faire ça).

Enfin (de nouveau !) je mets le DVD en place et démarre la machine en panne... ça marche.

Dans un premier temps, je choisis "Essayer Ubuntu", afin de pouvoir sauvegarder mes données sur un support externe, puis – quand tout est en sûreté – je l'installe.

Installation complète, qui supprime tous mes fichiers, mais aussi mon Windows corrompu. Un gros nettoyage en quelques sortes.

Reste maintenant à m'habituer à ce nouvel environnement, mais au final, même si j'y ai passé un peu de temps, j'ai de nouveau un ordinateur fonctionnel, et ça ne m'aura pas coûté un sou...

Au fait, qui donc m'a dernièrement traité – affectueusement – de vieux grigou barbu ?

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Pravoslave Irénique 24/01/2015 21:02

Il n'y a pas d'image!