Un mensonge cousu de fil blanc

Publié le par Albocicade

http://www.grazia.fr/storage/images/in-the-city/lifestyle/10-trucs-et-astuces-pour-bien-mentir-53701/1052248-8-fre-FR/10-trucs-et-astuces-pour-bien-mentir_article_portrait.jpe

"Cahier spécial de devoirs mensuels"

Il est intitulé ainsi, ce cahier rose.

Elle avait 11 ans en 1910, lorsque sous la dictée de quelque maîtresse, elle a copié, en  une écriture à la plume toute en pleins et déliés, cette dictée.

Elle ? Une grand-tante que je n'ai à peu près pas connue, mais  dont je viens de retrouver ce cahier.

 

Le mensonge.

Le mensonge est comme une pièce d'étoffe qu'on appliquerait à un habit pour cacher une tache ; tout autour, il faut la fixer par des coutures et ces coutures se voient.

Si l'on essaye de les cacher par d'autres pièces, il y aura encore plus de coutures. Ainsi la pièce de fausseté dont on veut dissimuler une partie de la vérité s'adapte mal sur les bords de la vérité qui est autour ; les raccords, si habiles qu'ils soient, sont toujours apparents si bien que cette œuvre laborieuse se détruit elle-même et qu'enfin le faux craque de toutes parts sous la poussée du vrai.

 

 

Bon, d'accord, ce n'est pas mon meilleur billet... Un peu de fatigue, ces jours...


Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article