Parole et musique

Publié le par Albocicade

 

C'était un anniversaire bien sympa !

Avec de la musique de "vieux" (des tubes des années 80...), et des trucs plus récents.

Ambiance tranquille, avec des amis.

Tout à coup, au milieux de morceaux de disco ou de zouk, j'entend un "bredouilleur" chanter un pays où ce qui importe, ce n'est pas la couleur de la peau, mais celle de l'âme.

 

Plus tard, alors que tous écoutent un jeune rappeur, je suis le seul à entendre le 31e sonnet des "Regrets" de Joachim Du Bellay.

 

Enfin - plus tard encore -, c'est entraînés par les souvenirs, que (pour la plupart sans se rendre compte) tous entonnent le Psaume 136 (qui est le psaume 137 selon la numérotation hébraïque et protestante) !

 

Etrange ? non :

 

Le premier de mes chanteurs, c'est le regretté "John Scatman", bègue impénitent, homme de cœur, rêveur acharné d'un monde meilleur. (Même si je n'aime pas tellement le clip vidéo)

 

Le second, un rappeur en vogue répondant au pseudonyme de Ridan qui, à la suite de Brassens a repris le "Heureux qui comme Ulysse" du poète angevin.

 

Quant au Psaume ; qui n'a jamais fredonné "By the rivers of Babylon..." soit dans sa version originale par les Melodians, soit (plus probablement) dans la reprise de Boney M ?

 

 

 

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article