Un fauteuil de sous préfet

Publié le par Albocicade

 

La place de sous préfet est en général un poste enviée. Son "fauteuil" est parfois le jeu de convoitises.

Mais là, il y a quelque chose qui cloche... et c'est tant mieux !

Il faut reconnaître que le nouveau sous-préfet de Cahors est... atypique. Ou plutôt, son fauteuil : il est "roulant".

En effet, M. Parisot (et ici aussi) est paraplégique. Avec tout ce que cela suppose de volonté, de détermination (de découragement aussi à certaines périodes) pour arriver à ce niveau de responsabilité.

Tandis que se déroulent les "Jeux Paralympiques" de Pékin, je me dis que cette nomination de Jean-Christophe Parisot peut servir de caisse de résonance pour une prise de conscience par les élus locaux.

 

Dans mon village, la Poste est à flanc de côte. La boite aux lettres prévue pour les "handicapés" est tout en haut (sympa !). Il y a bien une boite aux lettres en bas, juste à côté de la rue, mais elle est inaccessible en fauteuil, à cause d'un trottoir. J'en ai parlé à l'adjoint responsable de la voirie, indiquant qu'en plaçant simplement un "bateau" dans ce trottoir il était possible de régler cette difficulté à moindres frais, il m'a répondu que ce n'était pas une priorité...


Publié dans Cigale sociale

Commenter cet article