Vous qui entrez…

Publié le par Albocicade

Selon Dante, au dessus de la porte de l'enfer se trouve écrit " Lasciate ogne speranza, voi ch'intrate" (Enfer, III.9), c'est à dire, "Vous qui entrez, laissez tout espoir"…, ce qui de manière tout à fait anachronique, m'évoque irrépressiblement les inscriptions qui dominaient l'entrée des camps d'extermination nazis. Des lieux de terreur, de souffrance ; sans issue et à l'intérieur desquels tout était mis en œuvre pour bannir secours et espoir.
 
En contrepoint, je repense à l'Eglise St Seraphim de Sarov, en banlieue parisienne.
peinture eglisest seraphim
 
Passée la porte d'entrée, dans le bref espace qui tient lieu de vestibule, levez les yeux.
Surplombant le passage, le Christ. Son icône, encadré des premiers mots (en slavon) de son appel :
Venez à moi, vous qui êtes fatigués
et chargés, et je vous donnerai du repos.
Et chacun est invité, au cours de la Liturgie, à s'approprier ce réconfort. En particulier au cours de l'Hymne des Chérubins :
          Nous qui, dans ce mystère,   
          représentons les chérubins
          et chantons l'hymne trois fois sainte
          à la vivifiante Trinité,
          déposons, déposons maintenant
          tous les soucis du monde
          pour recevoir le Roi de toutes choses
          invisiblement escorté par les armées des anges
La majestueuse lenteur de ce chant permet de se laisser imprégner par les paroles, de les intérioriser. Hors de toute précipitation, presque hors du temps, s'enracine en nous cet apaisement du Royaume. Non pas en une fuite, mais bien comme un ressourcement.
Après tout, il n'y a pas d'obligation à vivre uniquement de ce que notre société matérialiste (certes teintée d'humanisme) nous propose comme si c'était le tout de la réalité !
Finalement, à l'entrée des Eglises devrait pouvoir être écrit :
"Vous qui entrez, laissez tout désespoir."
 

Publié dans Cigale en prière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Albocicade 22/03/2011 18:59



Cher Robert, il y a bien longtemps que nous ne nous sommes vus... c'est un véritable plaisir de se retrouver, fut-ce par internet... D'autrant que nous parlions de toi il y a quelques jours, dans
quelques montagnes éloignées...


En ce qui concerne la mention du P. Jean Marie (j'écris cela pour ceux qui commenceraient à lire par ce billet), elle est là...


Bon carème... et surtout BONNE PAQUES !


 



Robert CARPENTIER 22/03/2011 17:22



MERCI POUR CE BEAU TEXTE, ET LA MENTION DU PERE JEAN MARIE, UN PASTEUR ET GUIDE  EXCEPTIONNEL, né au ciel, il y a 8 ans, un homme d'écoute, de  tendresse et d'exigence ! Merci pour
l'image de notre église où j'étais dimanche dernier en pensant, entre autres, à Pere Jean Marie A. est aussi dédiée a Sainte Bathilde de Chelles depuis 1985 ... Bienvenue à Chelles Si vous
passez nous voir !


Fraternellement en XC, BON et lumineux carême,


ROBERT GWELTAZ (GILDAS)