Contrée sauvage

Publié le par Albocicade

http://libre.pedagosite.net/concours2004/sites/site5/images/loup.png

Elle habite à l'extérieur de l'un des quelques villages – presque des hameaux – qui s'agrippent au flanc des montagnettes qui nous entourent.

Une fois, en rentrant le soir, elle a percuté un sanglier : fin du pare-choc.

Un autre jour, c'est un chevreuil, surgissant d'un talus, qui s'est jeté devant ses roues : fin du chevreuil.


Bien sûr, avec une faune pareille, le coin regorge de chasseurs.

Cependant, il y a aussi d'autres prédateurs.


Ainsi, il lui est arrivé de trouver des chevreuil juste égorgés et éventrés. Renseignement pris, ce serait l'œuvre d'un (ou plusieurs) lynx.

Et puis, dernièrement, en se promenant en famille, elle est tombée nez à museau (ou presque) avec trois loups : 2 adultes et un jeune.

On a beau savoir que – normalement – les loups n'attaquent pas… les humains ont prudemment fait demi-tour.


Quand je pense que, lorsque je vais me balader en forêt, c'est à peine si je parviens, l'automne venu, à dénicher quelques champignons…


Publié dans Ecologie - théologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article