Par la fenêtre

Publié le par Albocicade

CIMG0827

Durant quelques semaines, la porte de notre logis s'est vue ornée d'une modeste couronne de l'Avent.  Simple élément décoratif, ou discret message ?

Et voici que Noël est arrivé. Comme notre demeure est aussi pourvue de fenêtres, nous avons été sollicités – de même que nos voisins – pour y placer à la nuit tombée quelques lumignons afin de donner un petit air festif au quartier.

Un air festif, soit ! Pour quelle fête, déjà ? Ah oui, Noël.

Alors, puique deux de mes fenêtres donnant sur la rue sont particulièrement petites (l'une est même un véritable "calustrou") et presque un niveau du sol (vues de l'extérieur), je les ai transformé en "lieux de vue".

Dans l'encadrement de la première, l'icône de la Nativité ; dans la seconde, une mini-crèche de type "péruvien". Dans les deux cas, accessoires indispensables, un éclairage approprié et un rideau en arrière plan qui évite aux regards des badauds de se faire trop intrusifs.

Et puis, posé à côté de la mini-crèche, un message délicatement calligraphié (mon imprimante écrit remarquablement bien) inspiré de l'incise du sermon de Noël de St Grégoire : "Χριστὸς γεννᾶται, δοξάσατε !" (Discours 38)

 Je dis "inspiré" car si St Grégoire en cette phrase lapidaire saisit ses auditeurs de la petite église de l'Anastasis, à Constantinople, pour les sortir d'eux même et les tourner vers Dieu, mon contexte est tout différent. Ne risquerai-je pas de susciter incompréhension, mépris ou rejet en traduisant directement "Christ naît : glorifiez !"

A quoi bon ?

Mieux vaut sans doute prendre le passant noctambule, le chaland désoeuvré, dans sa réalité, et le mener un tout petit peu plus loin.

Et comme c'est le temps des "fêtes", simplement lui rappeler le "pourquoi" de ces fêtes.

Alors, sur mon papier j'ai inscrit :

"Christ naît, réjouissez-vous !"

 

CIMG0828

 

 

Publié dans Vie quotidienne, icones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence 28/12/2012 23:19

Belle initiative ! Je ne connaissais pas le "calustrou"...chez nous, c'est une "trapistrouille"