Nouvel an d'automne

Publié le par Albocicade

http://tigresse004.t.i.pic.centerblog.net/2eje2za7.jpg

Comme tous les ans, l'année débute le 1er Septembre.

Pas l'année scolaire, non ; ni l'année administrative : l'année liturgique.

D'une manière générale chaque jour de l'année est dédié à la mémoire de plusieurs saints, et éventuellement à une fête.

Le "premier jour" n'échappe pas à la règle. Plutôt que d'énumérer les 16 entrées proposées pour ce jour là,  j'en relève trois.

D'une part, St Syméon stylite, dont la présence nous rappelle que la vie à la suite du Christ est une lutte et non pas un "long fleuve tranquille".

D'autre part, ce jour est dédié à la prière pour la protection de l'environnement (ou, "pour la sauvegarde de la Création"). Un office récent, puisqu'il date de 1989, tandis que St Syméon vivait au Ve siècle.

Mais un troisième nom retien mon attention :

saint Josué, fils de Noun, prophète

(vers 1200 av. J.-C.)

Que fait donc "Josué" à l'entrée même de l'année ?

En fait, il est bien à sa place, lui qui "fut, en plusieurs occasions la préfiguration de celui dont il portait le nom", comme le note St Cyrille de Jérusalem.

Puisqu'en effet, Jésus et Josué… c'est le même nom.

Et comme le dit St Jean Chrysostome,

"Le premier fit entrer le peuple dans la terre promise,

le second nous fait entrer au ciel."

 

En fait, ayant eu dernièrement à travailler sur quelques chapitres du Livre de Josué, je suis allé à la rencontre de "quelques Pères de l'Eglise et autres auteurs chrétiens anciens" pour deviser ensemble à propos du "prophète Josué".

De petites discussions à bâtons rompus, pas des interrogatoires. Aussi ne saurais-je prétendre leur avoir fait dire tout ce qu'ils pensent de Josué.

Par contre, comme je suis partageur, j'ai rassemblé la teneur de ces échanges en un petit document que j'ai mis en ligne :


Le prophète Josué vu par quelques Pères de l'Eglise

et autres auteurs chrétiens anciens :


L'Epître aux Hébreux, St Clément de Rome, St Barnabé, St Justin le Philosophe, St Irénée de Lyon, Tertullien, Origène, Eusèbe de Césarée, St Cyrille de Jérusalem, St Ephrem le Syrien, St Grégoire le Théologien, St Grégoire de Nysse, St Ambroise de Milan, St Jean Chrysostome, St Jérôme, St Poemen et St André de Crète

Sur Scribd et sur Archive

 

Publié dans Cigale patristique

Commenter cet article