Le visage

Publié le par Albocicade

http://www.neodialogue.fr/wp-content/anonyme.jpg
C'était début mars, et avec le retour du froid (cinquième neige au pays des cigales cet hiver, tout de même !),
j'aurais du m'en douter. J'avais vu plusieurs voitures peiner à démarrer : quand la batterie vous lâche...
Ce jour là, j'ai bien senti qu'elle était faiblarde. Moteur trop froid aussi.
Bref, au premier carrefour où je m'arrête, je cale. Et pas moyen de redémarrer.
Trente mètres plus loin, sur la gauche, la rue repart en descente.

Je sors de la voiture, m'arcboute sans trop d'illusions pour la pousser.
Du coin de l'oeil, j'aperçois une silouhette qui se dirige vers l'arrière du véhicule.
Manifestement, il pousse. Moi aussi.
D'une main, je mène la voiture jusqu'au début de la pente.
Ah, ça y est ! Sans pouvoir me retourner, je lance un "Merci beaucoup !" à la fois sincère, sonore et reconnaissant tout en bondissant sur le siège.
Débrayer, passer la seconde, embrayer... ça démarre. Le moteur tourne rond... ne pas le laisser mollir !

Heureusement qu'il était là, pour m'aider à pousser.

Mais qui, "il" ? Je ne sais pas qui c'était. J'ai tout juste aperçu une silouhette, et je serais incapable de le reconnaître pour le remercier...

Je n'ai pas vu son visage.
 

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article