Le sponsor

Publié le par Albocicade

http://www.officetourismemirmande.fr/agenda/choeur%20odyssee/Choeur%20Odyss%E9e%20a%20St%20Marcel%20les%20Sauzet.JPG

 

Tandis que la grande cigale révise ses déclinaisons latines, sa jeune sœur chante.

En latin, également.

C'était dans le cadre d'un projet d'école, avec le Chœur Odyssée.

Vêtus simplement mais avec soin, ils arrivent - pèlerins du XIVe siècle - fatigués mais heureux à l'abbaye de Montserrat.

Dans une mise en scène sobre, au son d'instruments d'époque, chœurs d'enfants et d'adultes alternent, se répondent en des hymnes pris, pour la plupart, dans le "llibre vermell".

La jeune cigale a donc participé à trois concerts, dans trois églises du coin.

Par trois fois, l'ample "Stella splendens in monte", le profond canon reprenant des parties du "Laudemus virginem" et du "Splendens ceptigera", le joyeux "Alle psallite cum luya" et bien d'autres encore ont repris voix.

Prestation de qualité pour un auditoire… confidentiel.

Et c'est bien là le problème.

La culture (car il s'agit bien de culture et non de religion : "chants et mélodies du Moyen Age"… même si la culture à l'époque est sacrément religieuse) la culture, donc, a un coût que les seules entrées payantes ne parviennent pas à couvrir.

Aussi trouve-t-on, au bas de la feuille distribuée à l'entrée, la liste des soutiens financiers, mécènes et sponsors : les inévitable, incontournables (et indispensables !) "Conseil Général", "Conseil Régional", "Communauté de communes", "Mairie de…".

Et là, au milieu de ces prévisibles, un inattendu :

http://fmbat.monsite-orange.fr/image/0-logo.gifUne petite entreprise de maçonnerie locale.

Pas la "grosse boite" avec budget de communication imposant. Non…

Simplement, une cliente a parlé du projet au patron, et ça lui a plu.

Du mécénat "coup de cœur", en quelque sorte.

En fait, il n'a qu'un seul regret, le patron : c'est de n'avoir pu aller écouter les chanteurs.

Mais promis, si un enregistrement - même modeste - voit le jour, je lui en prend un.

 

NB:

N'empêche, ce n'est pas parce que c'est de la culture qu'il est interdit de s'imprégner du sens des paroles…

A ce propos, le festif "Alle psallite cum luya" (prononcer "Allé psallité coum louïa" = "chantez Allé avec Louya") est un vrai petit bonheur, une sorte de chant pour camp de jeunes. Un équivalant français donnerait "Chantez Allé, chantez Louïa, chantez chantez Alléluia !"


Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Ren' 31/10/2011 09:26



J'aurais aimé assister à ce concert ^^



Laurence 07/10/2011 00:32



tout à fait d'accord! j'ai eu la chance de chanter quasiment tout le lllibre vermell avec une bonne "chorale". Je crois que l'interprétation que je préfère est celle de Jordi Savall. Ayant offert
le CD que j'avais, je m'apprête à en racheter un très prochainement.



Albocicade 05/10/2011 12:54



On trouve de nombreuses interprétations des chants du Livre Vermeil de Montserrat et autres manuscrits de chants médiévaux sur YouTube. Ce qui peut donner une idée de la mélodie (sans avoir à
déchiffrer les neumes sur les manuscrits). Toutefois, certaines de ces interprétations sonnent plutôt comme des "exécutions", comme par exemple lorsque le "Alle psallite" est chanté comme une
marche funèbre, ou encore lorsque le soliste se prend pour un chanteur d'opéra... Ces chants ont été composés pour donner au pèlerins le loisir de joindre la détente à la prière, en toute
simplicité et modestie...



Laurence 05/10/2011 03:18



Ce matin, je suis partie travailler en chantant à tue tête  "alle psallite cum luya"; j'avoue que ma fille m'a regardée bizarrement.