Le pupitre

Publié le par Albocicade

 

 

 pupitre 2

A force d'être assis des heures durant à mon poste de travail, d'être assis pour les repas, d'être assis devant mon ordinateur, j'en ai eu marre d'être assis.

 

Alors, j'ai crayonné sur un papier, pris quelques mesures, affiné mon schéma ; puis dans le dernier espace non-encore encombré de mon atelier (il va sérieusement falloir que je m'attelle à le ranger !), ayant rassemblé quelques lames de parquet, je me suis mis à tracer, scier, découper, raboter, assembler…

Colle-clou ici, vis là, placer l'axe de pivot, positionner les quatre roulettes que j'ai récupéré, un rapide coup de lasure… la chose est bonne, enfin je pense.

 

Le test d'acceptation est positif : Dame Cigale et les enfants lui accordent droit de cité dans le séjour.

 

Vient le premier essai, d'ailleurs concluant. Debout, derrière mon pupitre, je positionne l'écran de mon ordinateur portable… impeccable.  le clavier est à la bonne hauteur et je peux sans fatigue faire quelque mail, mettre en forme un billet pour le blog , déambuler et farfouiller dans les bibliothèques virtuelles d'où j'extrais quelques documents rarissimes, introuvables…

 

Deuxième essai maintenant. Je place mon portable sur la tablette du bas, j'approche une chaise : la hauteur est bonne. Par contre, la tablette du haut est en plein dans mon champs de vision. Je la relève un peu (hé oui, l'axe de pivot, c'était pour ça), la bloque avec les tiges prévues à cet effet : parfait.

 

Bon, ce n'est pas à proprement parler de l'ébénisterie (c'en est même loin), mais je peux maintenant, selon l'humeur du moment, être assis ou debout à mon ordinateur… pour moi, c'est un progrès.

pupitre 5

A titre indicatif (en centimètres):

 

Panneaux latéraux : 120 / 44

 

Tablette basse : 59 / 44

Tablette haute, partie fixe : 59 / 14

Tablette haute partie mobile : 59 / 28,5

Etagère : 59 / 20

 

Hauteur des roulettes : 5

Largeur hors tout du meuble : 63,5

 

Dessus de la tablette basse à 75 cm du sol (ne pas oublier de tenir compte de la hauteur des roulettes !!!)

Dessus de la tablette haute (ça dépend de votre taille… grosso modo à la hauteur du coude) Pour la mienne, elle est à 115 cm du sol.

 

J'ai placé la petite étagère à 37 cm du sol (le dessus de l'étagère)

 

pupitre 1

 

pupitre 3

 

pupitre 4

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Tertius 20/08/2010 13:50



Il écrivait ses notes de blog debout, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup!


Et en plus, ce magnifique pupitre peut être très pratique pour faire répéter le choeur pour un office, vous ne risquez pas de vous le faire squatter?



Albocicade 18/08/2010 12:37



Merci Yves, pour ce commentaire !


Toutefois, je doute que la station debout (pléonasme désormais communément admis) m'octroie les qualités littéraires d'Hugo.


Quant à ce bon Erasme, lorsqu'on voit ce qu'est devenu son "Collège des trois langues", cela
invite à la modestie...



Yves 18/08/2010 00:52



Erasme écrivait debout.


Victor Hugo écrivait debout, lui aussi. Sa table de travail en témoigne, au Musée situé à la Place des Vosges, à Paris.


Sans doute la station debout est-elle favorable au surgissement des idées.


Votre meuble si ingénieux se situe à la suite d'une illustre lignée.


Je vous souhaite d'y trouver beaucoup d'inspiration !