Hommage à la mère.

Publié le par Albocicade

 

http://blog.deluxe.fr/wp-content/uploads/2007/11/gateau-foutu-cake.jpg

Il a le poil blanc sur le crâne, et sa retraite d'ouvrier ne devrait plus beaucoup tarder.

Je le vois au volant d'une voiture que je ne lui connais pas.

"C'est la voiture de ma maman ! je viens de l'emmener au contrôle technique, de la passer au lavage et de lui faire le plein. Comme ça, tout est OK si elle veut la prendre"

 

C'est un bon fils, un homme responsable qui prend soin de sa mère âgée.

Puis il ajoute, mi-rire, mi-sourire, "Et puis comme ça, elle pourra me faire un gâteau".

 

Je le regarde.

Ses cheveux blanc, ses rides, tout ça c'est de la poudre aux yeux, c'est mensonge et compagnie : à cet instant précis, il a huit ou neuf ans, et sa maman est dans la cuisine, à sortir un gâteau du four…

 

C'est curieux comme (enfin, généralement) la relation à la mère peut être importante.

 

 

Petit complément, qui n'a rien à voir : L'autre soir, en marchant avec la jeune cigale, elle me demande "Quand on ressuscitera, on sera vieux ?" (Oui, je sais, elle a parfois de drôles de questions). Je réfléchis à peine, et lui répond : "Mais tu sais, on n'est jamais vieux. Même à plus de 80 ans, il y a toujours en nous un peu de ce qu'on a été précédemment, même de quand on était enfant."

Je sais, ce n'est pas très "théologique", comme réponse, mais la vie en Dieu n'est pas "négation", mais accomplissement, non ?

Finalement, ça a un peu à voir, surtout que sa question, c'était plusieurs jours avant que je ne voie mon "mangeur de gâteau".

 

 

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article