Dimanche du fils prodigue

Publié le par Albocicade

http://4.bp.blogspot.com/-5dBRh-ev8-8/TkJ-Xn_4oEI/AAAAAAAAEJY/guHqxqR8N8U/s1600/Prodigal+Song.jpg

 

Peu à peu, les jours passent. Bientôt, le carême.

Déjà le "dimanche du Fils prodigue".

Elle est connue, cette histoire.

Le fils cadet qui s'en va, avec fougue et mépris courir le monde, et enfin "Vivre", loin du train-train du rythme familial. Gonflé, le jeunot : "Donne-moi ma part d'héritage..." en gros, "Je ne vais pas attendre que tu meures pour commencer à vivre, non ? !"

Le fils ainé qui, lui, est resté, s'est peu à peu s'est habitué à cette situation. Une fois que le gamin ingrat est parti, il a fallu travailler plus dur pour rééquilibrer les comptes : une vraie hémorragie financière, ce partage des biens du vivant du père.

 

Le père, lui ne s'est jamais jamais habitué. Pas tant parce que son garnement de fils le considère comme mort... non. Mais parce qu'il est bien possible que son fils soit mort, ou malade, ou agonisant, ou...

 

Les deux fils... c'est moi, tantôt l'un, tantôt l'autre... fils ingrat, oublieux, et pourtant repentant ; ou fils fidèle, mais plein de rancune, de morgue... pas vraiment reluisant.

Le seul qui manifeste de la continuité dans l'amour, c'est le père.

Ou plutôt le Père.

Et le seul visage du Père, c'est le Christ...

filsprodigue-icone-b

 

Ouvre-moi les portes du repentir ;

ô Toi qui donnes la vie...


Publié dans Cigale en prière

Commenter cet article

Albocicade 12/02/2012 23:04


@ Slaite : En toute rigueur de terme, ce n'est pas le Père, mais bien le Fils, seconde personne de la Sainte Trinité, qui s'est fait homme pour le salut du monde. Comment le Fils est-il le visage
du Père ? Lorsque l'un des apôtres demande "Montre-nous le Père, et cela nous suffira", Jésus répond "Celui qui m'a vu a vu le Père". (Ev Jean 14.9), ou, comme le note l'apôtre Paul, "le Christ
est l'image du Dieu invisible" (Colossien 1.15). C'est aussi pourquoi, dans l'iconographie, le Père n'est pas censé être représenté.


@ Laurence : ce que vous écrivez est effectivement surprenant. A ma connaissance, toutes les églises orthodoxes (sauf, il me semble la Finlande) suivent le même comput pour le cycle "mobile", qui
va du Dimanche de Zachée au début du carême des apôtres, de sorte que Pâques est célébré en même temps. Vous auriez donc une semaine d'avance...

Laurence 12/02/2012 21:38

Etrange, "chez nous", le dimanche du fils prodigue était dimanche dernier...???

Slaite 12/02/2012 18:17


"Le seul qui manifeste de la continuité dans l'amour, c'est le père.


Ou plutôt le Père.


Et le seul visage du Père, c'est le Christ..."


Oui dans son immense Sagesse le Père c'est fait Homme pour le Salut du monde...