L'homme, l'animal et la machine

Publié le par Albocicade


Faculté de médecine, cours de dissection. Le jeune Boris hésite, tergiverse, ne peut se résoudre à user de son scalpel. Le professeur de biologie s'approche. Quels scrupules peuvent donc retenir cet étudiant pourtant brillant ?

- Monsieur, cet animal est vivant, comment disséquer un animal vivant ? N'est-ce pas absolument barbare ?

- Allons donc ! Laissez là cette sensiblerie de fillette, jeune homme : lorsque votre vélo grince, imaginez-vous qu'il puisse souffrir ? Il en est de même pour les animaux : ils ne ressentent rien, ne souffrent pas... ce sont de simples machines vivantes.


Ce professeur, homme certainement instruit, ne faisait que pousser un peu plus loin les conceptions de Descartes selon qui la différence entre l'homme et l'animal n'est pas une différence de degré ou de complexité, mais bien une différence de nature. L'homme - parce qu'il pense - parle ou invente un système de signes destiné à communiquer ce qu'il pense. La parole étant considéré comme le seul signe certain d'une pensée enfermée dans le corps, on peut alors conjecturer que si l'animal ne nous communique pas ses pensées, ce n'est pas parce que nous ne comprendrions pas le "langage" dans lequel il les exprime, mais parce qu'il ne pense pas : il n'est régi que par un principe mécanique et non aussi par un principe intelligent.

(Texte de Descarte, ici)


Depuis, le jeune Boris a fait son chemin. Psychiatre, neurologue, éthologue, psychanalyste et professeur d'université, il s'est fait connaître pour des ouvrages de vulgarisation scientifique, notamment sur le comportement animal, la fonction biologique du langage et plus récemment sur la notion de résilience.

Et toutes ses études l'ont confirmé sur ce point : l'animal n'est pas une machine ; et même, nous avons pas mal à apprendre en les observant vivre (et pas seulement en les découpant).

Tout de même, cela change la donne...

 



Par ailleurs, cela n'a rien à voir (quoique...), mais au vu de l'actualité sur l'évolution de la législation sur le travail, je ne résiste pas à vous partager cette image.

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article