Et si un jour...

Publié le par Albocicade

 

 

 

Et si un jour la France, l'Europe occidentale, devenait une république islamique...

C'est le thème du roman d'Elena Tchoudinova "La mosquée Notre-Dame de Paris" dans lequel l'auteur campe une société calquée sur l'Iran ou l'Afghanistan.

Une société avec ses brigades des bonnes mœurs, ses femmes voilées, ses exécutions publiques et ses français "non convertis" (entendez : "non convertis à l'islam"), citoyens de seconde zone, regroupés dans des ghettos.

Et aussi - clandestins - des groupes de résistants. Résistants violents, qualifiés de "terroristes" (comme l'étaient ceux de la seconde guerre mondiale) mêlés à des résistants plus passifs, catholiques traditionalistes, se soutenant les uns les autres.

 

Je n'ai rien compris au prologue, mais, en commençant par le chapitre 1 -  ou la postface - ça se lit assez bien.

A vrai dire,  il y a des passages que je n'ai pas du tout aimé, lorsque le ton se fait méprisant, que le propos devient violent, ou que le simplisme de l'analyse s'apparente à la caricature de bas étage.

 

 

Toutefois, ce roman a le mérite de poser la question :

Serait-il possible qu'une révolution islamique submerge l'Europe ?

Vu de notre confort occidental, cela semble peu probable.

Mais à y regarder de plus près, il faut une singulière amnésie et un optimisme forcené pour le décréter impossible.

Sans remonter à la bataille de Poitiers, ou à la période de l'Espagne mauresque, il suffit de revoir les images d'archives de la période qui a précédé la chute du Shah d'Iran, alors que la France hébergeait un certain imam Khomeiny à Neauphle-le-Château.

Dans ces reportages, les chiites sont présentés comme des personnes pacifiques,  pratiquant un islam traditionnel mais sans excès...

On connaît la suite.

(Du coup, j'ai ressorti un vieux vinyle du groupe Trust, histoire de réécouter le morceau "Monsieur Comédie"... cela faisait plus de 20 ans que je ne l'avais pas entendu...)

 

Quant au titre, n'est-ce pas excessif ?

La cathédrale Notre-Dame transformée en mosquée ! Improbable ?

Et pourtant, la grande basilique St Sophie de Constantinople n'a-t-elle pas été envahie durant une liturgie en 1453 avant d'être transformée en mosquée pour des siècles ?

 

A l'heure actuelle, le roman n'est pas en librairie : aucun éditeur n'a voulu prendre le risque de le publier (tant il est vrai que certaines branches de l'islam ne tolèrent aucune critique, établissant par la violence de leurs réactions la validité des caricatures qu'ils prétendent réfuter).

Il est cependant accessible en téléchargement gratuit à cette adresse.

 

 

Enfin, dans le livre, une phrase m'a particulièrement interrogé :

A son père, prêtre orthodoxe, qui lui reproche son implication dans les trafics d'armes pour la résistance, Dimitri répond :

"Si, hier, tu avais fait de l'apostolat ; je n'aurais pas, aujourd'hui, à acheter des armes"

 

Dernières Nouvelles (19 janvier 2009)

J'apprends par le Ptit Moine que le livre d'Elena Tchoudinova vient de trouver un éditeur. Le livre n'est donc plus accessible en téléchargement gratuit sur internet, mais peut être commandé (toutes les infos nécessaires sur cette page du blog du Moinillon).

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article