Propos de table

Publié le par Albocicade

 

 

Nous étions à table, famille et amis, pour accompagner l'un de nous franchissant le cap des 50 ans.

Au détour d'une conversation, me voilà interpellé : "Tu as vu, à Jérusalem, ces orthodoxes qui se sont battus au saint Sépulcre ?".

Non, je n'avais pas vu, je n'avais pas regardé le journal télé, la veille.

Mais en tant qu'orthodoxe de service, au milieu de tant de protestants, je me sens concerné. Alors, j'essaie d'en savoir plus : quand, qui, éventuellement pourquoi.

Quand et qui, c'est relativement aisé : bataille rangée (ou presque) entre "Orthodoxes" et "Arméniens", clergé et moines en tête, avec au milieu la police israélienne.

Pourquoi ? Voilà qui se corse. Du moins, si l'on veut savoir précisément ce qui s'est passé ce jour là. Parce qu'au fond, la tension est (hélas) permanente entre les communautés qui se partagent l'Anastasis (enfin, je veux dire, le Saint Sépulcre, comme on dit en France).

 

Depuis, nous sommes sortis de table, et j'ai fait quelques recherches sur cette lamentable bagarre. On trouve sans difficulté les images filmées à cette occasion.

Puis, quelques articles… Mentionnons celui de J.M. Guénois, signalé par Orthodoxie.com, qui me semble le plus complet…

Lorsque je vois des supporters de foot se mettre une peignée, cela m'indiffère ; mais là, des chrétiens qui se cognent dessus au lieu même de la résurrection… ça me laisse pantois.

D'autant que je n'arrive pas à considérer que ces excités soient pires que moi : nous sommes loin - eux et moi - de l'enseignement de Celui qui est "doux et humble de cœur".

 

De quoi commencer le carême de Noël sans triomphalisme.

 

Comme quoi, il n'était pas question, ici des "propos de table" de Martin Luther.

 

 

Publié dans Cigale en prière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article