Cérébral

Publié le par Albocicade

 

Penser, réfléchir, comprendre... faire des choix parmi des possibles, écarter des pistes qui semblent sans issue... quitte à y revenir ensuite si des éléments nouveaux y ramènenent.

C'est somme toute ce que nous faisons en permanence.

Nous, les humains, dotés d'une "intelligence"

Mais sommes nous les seuls ?

Je ne vais pas parler de l'intelligence des animaux, mais de l'intelligence artificielle.

Et plutôt que d'en parler, je vais vous laisser essayer : vous choisissez un personnage, et l'ordinateur - en quelques questions  - devra deviner à qui vous pensez.

Avec - en plus - l'élément subjectif : tel personnage est-il "gentil" ou "méchant" ? Ca peut dépendre des points de vue...

Bref, je vous laisse en tête-à-tête avec Akinator.

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frédéric 29/11/2008 11:36

Excellent, je viens de l'essayer, et les questions l'ont mené à la bonne réponse, sans grandes difficultés.
Je ne sais qui a programmé ça, mais c'est très réussi !

Albocicade 25/10/2008 12:46

C'est vrai qu'Akinator est "limité"... ce qui l'apparente d'autant mieux à de l'intelligence.Quand à ses connaissances patristiques ou hagiographiques, il est parfois un peu confus : toute une éducation à faire...

Tertius 25/10/2008 06:26

Et si vous et moi nous rendions quelques visites à Akinator, en essayant de lui faire deviner le nom de divers Pères de l'Eglise, théologiens et mystiques du monde entier et de toutes les époques, d'Evagre le Pontique à Thomas Merton, en passant par Bossuet et Fénelon, Sainte Thérèse de Lisieux et Grégoire Palamas, Ignace Brenchjaninov et Pavl Florensky?Au bout d'un certain temps mettra Akinator à demander si "votre personnage est-il nominaliste?" "votre personnage a-t-il écrit plus de trente volumes?" "exorcise-t-il des démons?" ou "le vénère-t-on par une icône?"

Tertius 25/10/2008 00:02

Stupéfiant, cet Akinator !Bien sûr, il ne peut répondre que dans le cadre de la culture des joueurs qui se frottent à lui. Ainsi, quand je m'y suis essayé, il n'a pas mis longtemps à trouver des personnages de culture populaire, comme Alf ou Thierry la Fronde, ou des célébrités, actuelles ou historiques, comme Lech Walesa ou Qin Shihuangdi, mais il n'a pas encore lu Michel Strogoff (quand même !) ni regardé l'excellente série Babylon 5, qui passa en crypté sur Canal + au milieu des années 90 (j'ai tenté de lui faire deviner le nom de l'ambassadeur G'Kar : "Votre personnage a-t-il été célèbre dans des faits de guerre?" - Oui, contre les centauri et la fédération terrienne. "Votre personnage a-t-il des cheveux?" - Non, les Narns n'ont pas de cheveux. "Votre personnage a-t-il un permis de conduire?" -Non, à moins que vous ne comptiez les astronefs. Et à la fin il me sort un personnage chauve d'un des derniers mangas à la mode !)J'espère avoir contribué un peu à sa culture historique, en lui parlant d'Eginhard (il avait cru deviner Ronsard, mais ç'eut été trop facile) et spirituelle, il n'a pas lu Silouane l'Athonite, mais il pensait avoir trouvé Ignace de Loyola ! Entre temps, chaque personnage nouveau est enregistré par une recherche Wikipedia, sans doute, si j'en juge par les références qu'il utilise pour chaque nouvelle entrée.Cela me rappelle un article de la revue "Planète" à la fin des années 60 où l'on s'émerveillait de ce programme de psychologie, l'ordinateur réagissant à des mots-clés dans les confidences de son patient virtuel. Mais Akinator ne tente rien de tel, il ne fait que multiplier les questions. Une bonne manière d'esquiver le "test de Turing" !