Prière pravoslavique

Publié le par Albocicade

 

Le pravoslave irénique (quoiqu'aussi mavropode, selon ses propres termes) avait intitulé son billet "Poème" (c'est vrai qu'il est poète à ses heures).

Pour moi, c'est vraiment "Prière", que je l'aurais intitulé.

Bref, il m'a aimablement autorisé à lui emprunter son texte, pour vous le prêter.

(Pour les non-latinistes* - et il y en a de plus en plus - "Da nobis pacem, Domine" se lit  "Da nobiss patchèm, Dominé" et signifie tout simplement "Donne-nous la paix Seigneur")

 

DA NOBIS PACEM DOMINE

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Enlève de nos épaules lasses le fardeau du monde
Qui nous écrase et nous entraîne vers les ténèbres
Et pose sur nous ton joug léger d'amour et de quiétude

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Ote de nos regards la vision morbide du monde
Qui souille et anéantis la beauté de Ta création
Et sèche nos larmes sur nos visages tournés vers Toi

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Oins du baume de ton amour ineffable
Les blessures profondes du passé et celles du présent
Et renouvelle en nous Ton image précieuse

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Quand nous sommes tristes ou las et que le désespoir
Efface de notre ciel la vision de Tes Cieux
Dans nos mains jointes remets la prière comme un sourire

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Quand nous croyons ne plus croire et que la lassitude
Brouille dans nos larmes la conscience du Royaume
Dans nos cœurs fais battre ta parole vivifiante

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Quand nous n'avons plus forces ni prière
Quand nous ne sommes que silence et tristesse
Dans nos âmes viens raviver le Feu du Saint Esprit

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Car notre espérance en Toi
Est au-delà de notre maigre ferveur

Da nobis pacem Domine
Donne-nous la paix Seigneur,
Car nous savons qu'à Ton seul Nom
Notre être sera régénéré

Da nobis pacem Domine.

 

* Tenter de traduire cette expression à partir de toute autre langue - y compris du russe - serait un non-sens absolu.

Publié dans Cigale en prière

Commenter cet article