Jihad au Vatican

Publié le par Albocicade

Non, il ne s'agit pas d'un conflit entre la Curie romaine et les évêque de telle ou telle contrée.

Ce n'est pas non plus une des conséquences du malencontreux discours de Ratisbonne dans lequel la Pape Benoit XVI avait cité un texte de Manuel II Paléologue, dernier empereur de Constantinople, ce qui avait provoqué une poussée de colère (et de violence) dans certains pays à forte présence musulmane.

De nombreux observateurs avaient considéré cette partie du discours comme une erreur, mais on sait depuis longtemps que, parfois, la "barque de St Pierre" se conduit à la gaffe.

 

Il s'agit en fait d'un tout autre Jihad.

Comme je l'évoquais récemment, l'arabe est aussi une langue chrétienne.

Et Jihad est le prénom d'un prêtre.

Il faut, pour le comprendre, tenir compte du fait qu'en arabe le terme "jihad" désigne le combat contre ses propres passions (jihad majeur) et pas seulement la "guerre contre les infidèles" (jihad mineur).

Donc, le P. Jihad Jalhoum, prêtre de la paroisse melkite de Bruxelles, a été reçu dernièrement par le pape Benoît XVI.

D'accord, ce n'est pas un scoop, mais comme il m'a envoyé une photo de cet événement, je ne peux pas faire moins que de le féliciter.

 

 

On trouve, sur le site de sa paroisse un certain nombre de ressources, en particulier des chants chrétiens en arabe...

 

Al Massihou Qam !

 

 

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article