Vous avez dit "rigoler" ?

Publié le par Albocicade

 

Dans ma précédente entreprise, le jour de mon départ, un collègue me dit "C'est ton dernier jour, il va falloir qu'on t'embête", avant d'ajouter "Tu as de la chance, on aurait pu te la faire à la Nîmoise".
Il m'explique alors que lorsqu'il était à Nîmes, dans je ne sais quelle entreprise, ils se mettaient à 9 ou 10 pour attacher ceux qui partaient à un poteau, et les laisser plusieurs heures ainsi.
Devant mon étonnement (comment peut-on trouver 9 ou 10 personnes aussi stupides dans une même entreprise ?), il ajoute : "Les chefs s'y mettaient aussi !" avant de conclure "Tu comprends, si on ne peux plus rigoler, ça sert à quoi de venir bosser".
 
C'est un peu ce qui s'est passé pour cet homme, qui a fini par porter plainte. Trois "collègues" l'ont scotché à un poteau, il en est resté traumatisé. Du coup, perte de confiance en soi, perte de confiance en l'entreprise, angoisse à se rendre sur son lieu de travail, la victime est devenue "moins performante"… et a été licencié.
Quand aux trois"gentils garçons un peu turbulents", ils sont toujours dans l'entreprise, et viennent d'être condamnés à un mois avec sursis et 1000 euros de dommages et intérêts (en tout).

Etait-ce strictement un "acte raciste" ? Je ne sais pas...
Bien sûr, c'est vrai, l'homme qui a été victime de cette "plaisanterie" est camerounais, et des injures racistes ont été lâchées. Mais au fond de l'affaire, plus que du racisme, c'est la connerie à l'état brut, la stupidité fondamentale, la méchanceté larvée qui s'est montrée.
Il en faut peu pour que des "citoyens ordinaires" se transforment en bourreaux.
Mais il faut croire que le "bizutage" et le racisme ordinaire font encore partie de la culture française, puisque les peines prononcées sont des plus minimes…
  
Il y a des rires qui me donnent la nausée !!!

Publié dans Cigale en colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article