Des mages d'Orient…

Publié le par Albocicade

C'est aujourd'hui la fête de la Théophanie, la "Manifestation de Dieu" au Jourdain.

Manifestation de Dieu au sens le plus riche et le plus strict du terme – à savoir Père, Fils et Saint Esprit – comme on le chante lors de l'Office :

A ton baptême dans le Jourdain , Seigneur,

s’est révélée l’adoration due à la Trinité

car la voix du Père te rendait témoignage

en te nommant Fils bien -aimé

et l’Esprit sous forme de colombe

confirmait la vérité de cette parole

Christ Dieu Tu es apparu,

Tu as illuminé le monde : Gloire à Toi !

 

Mais si en Orient le thème majeur de la fête est placé sur le baptême du Sauveur, en Occident (c'est à dire, ici) c'est ce que l'on appelle la "Fête des Rois". Ces fameux "Mages venus d'Orient" dont nous parle l'apôtre et évangéliste Matthieu.

J'ai eu l'occasion dernièrement d'entendre un sermon sur ces fameux Mages qui m'a laissé pantois.

A dire vrai, je n'avais jusqu'ici guère fouillé la question, mais là, non, je ne pouvais être d'accord avec ce que ce brave garçon qui nous racontait (je vous épargne le résumé de ses élucubrations… nul n'y trouverait de bénéfice).

Un coup d'oeil à deux ou trois études ne me laissèrent pas plus informé : ce qui s'est passé à ce moment de l'histoire m'échappe… et je crains que cela ne soit définitivement hors de notre portée. Peu importe, d'ailleurs : ce que ces "Mages" ont vu leur a suffit pour entreprendre le voyage… mais je ne suis pas Mage, et quand bien même je saurais de quoi il s'agit, je n'en saurais rien faire.

C'est alors que ma réflexion a pris une nouvelle orientation : qu'ont dit et écrit les Pères à ce propos ?

La question ne semblait pas aisée à résoudre…

Allait-il me falloir dépouiller des centaines d'ouvrages ?

Fallait-il lancer quelques outils informatiques en recherche automatisée au travers de mes bibliothèques numériques ?

Pouvais-je espérer dénicher quelque article de synthèse un peu touffu qui aborde sérieusement la question ?

Bref… tout cela me semblait assez improbable.

Je tentais donc une recherche un peu insensée dans Google-books… et dénichai la perle rare : un bouquin de 1637 qui fait un relevé de plus de 70 auteurs, allant de St Ignace d'Antioche à Denis Pétau.

Bon, la typographie (parfois baveuse) est d'époque, les références des auteurs cités sont parfois erronées, et l'auteur se cantonne au monde d'expression grecque ou latine. Mais tout de même ! Quel boulot.

Je ne pense pas que je trouverai le temps de transformer cela en un joli document bien présenté, mais tel qu'il est, il peut néanmoins ne pas être totalement dénué d'intérêt.

Précisons que je l'ai intégralement indexé, ce qui permet de chercher instantanément ce qu'a écrit tel ou tel auteur.

Donc, pour le bénéfice commun, j'en ai extrait un document que j'ai intitulé "Les Mages de l'Epiphanie selon les Pères et autres auteurs" que j'ai placé sur Archive.

 

 

Publié dans Cigale bibliothécaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article