Ultima verba

Publié le par Albocicade

C'était il y a bien des années, en Haute-Loire. J'avais ouï dire que, au pied de l'église de St Voy, vivait un ermite.

Un ermite protestant. La chose n'est pas commune, mais convenait bien au parpaillot que j'étais.

Une rencontre, puis d'autres, nous sommes devenus amis.

Un jour, il m'annonça qu'il était devenu orthodoxe.

Un jour, je lui annonçais que j'étais devenu orthodoxe.

Un jour, il accepta d'être le parrain de ma première fille.

Les années passent vite.

Dernièrement, il m'annonça qu'il avait un cancer de la langue, qu'il était au bout de son chemin. Son chemin terrestre.

Quelques jours plus tard, je recevais un petit courrier, écrit de sa main faiblissante.

Ce sont les dernières paroles que j'ai eu de lui, ses "ultima verba".

 

Que Dieu accueille l'âme de son serviteur Arnô et lui accorde la mémore éternelle.

 

Voici donc le contenu de sa dernière lettre, je vous les partage. :

 

 

Sautez de joie, dites à Dieu :

Que tes actions sont équitables !

 

Tu ne nous as pas oublié dans nos épreuves,

nous sommes arrivés à prendre conscience que nous t'oublions.

 

Sautons de joie, car le Seigneur revient

plein de tendresse et de consolation.

 

Chantons de joie, car la grâce nous est donnée,

la force est là.

 

Grâce et bonheur nous accompagnent.

 

Oui, nous avons subi l'adversité

mais le Seigneur la retourne.

 

Tendez les mains, ne croyez pas qu'il s'est éloigné :

Il est proche et sa grâce nous est offerte.

 

Prenons-la, c'est gratuit, avec sa force qui va vous prendre.

 

Nous coeurs aspirent au Souffle du Dieu vivant.

 

Jésus est vivant.

Il a franchi le mur de la mort

pour nous rendre aptes à passer le mur.

 

Jésus est là,

Jésus ressuscité nous prend la mort

pour donner la vie.

 

Ouvre ta Bible. Il est là.

Que te dit sa Parole ?

C'est là, pas loin ; tout près.

 

Il te dit : "Viens, ajuste ton pas à l'Evangile.

Prends ma main, suis-moi".

 

- o -

 

Salut vous tous.

Qu'il fasse resplendir son visage et vous donne la paix.

+ Arno

 

NB : ce n'est pas au pied de l'église de St Voy – qu'il affectionnait grandement – mais tout au bord de l'océan qu'il a achevé sa course...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joannard 18/11/2019 11:13

Bonjour, j'ai connu un Arnaud qui habitait vers Tence , qui vivait seul dans une cabane et qui était devenu orthodoxe. Est-ce que c'est lui? Je ne me souviens pas de son nom de famille. Il y a déjà bien longtemps, je pense une bonne vingtaine d'années. Je l'avais inscrit sur mes dyptiques. Ludmila

Albocicade 18/11/2019 21:34

Oui, il s'agit bien de lui. Je vous écris en privé pour plus d'informations.

Lamour 18/11/2019 09:17

Merci pour ces mots.