Changement d'affectation

Publié le par Albocicade

 

A flanc de montagne, calé contre un rocher  de la "grotte des Vaudois", je regarde la vallée, là-bas, en bas. Mon guide tente de m'expliquer un peu la commune, composée uniquement de hameaux : aux "Ribes", il y a l'ancien four banal, qui est remis en usage, justement ce week-end-là, pour la fête de Ste Marie-Madeleine. Et l'église est au hameau de "Ville", un peu plus bas... Il me désigne un groupe de maisons.

Des yeux, je cherche l'église... non, je n'en vois pas.

- Si, regarde, là-bas, le grand bâtiment, avec un clocher...

Clocher ? Ah, effectivement, surplombant un bâtiment massif, basiquement rectangulaire, j'aperçois une sorte de fort modeste campanile. Ça, une église ? A dire vrai, j'ai un gros doute : de loin, ça ressemble trop à ... un temple protestant. Mais mon guide (qui n'est certes pas féru en la matière) est formel.

Plus tard, descendu des mes rochers, je passe devant la bâtisse. Cornedrue ! S'il n'y avait, au dessus de la porte d'entrée, une banale statue de la Vierge, je mettrai ma main à couper que c'est protestant... mais là, il me faut bien rendre les armes. Enfin, provisoirement.

Le lendemain, dimanche, j'arrive tard, trop tard, alors que l'office – enfin, disons clairement, la Messe – est fini. Mais tous les paroissiens n'étant pas encore sortis, les portes encore ouvertes me laissent passer. Les murs sont clairs, les fenêtres hautes. Alignés sur des socles fixés haut aux murs, des statues de saints... le Curé d'Ars, François-Xavier, Marie-Madeleine...  Au  plafond de la voûte du choeur, cinq fresques : les Evangélistes encadrant le Sauveur en Croix.

Tandis que la curé repart sur sa grosse moto, je ressors pensif.

C'est incontestablement une église, et pourtant...

Une brave dame tourne une grosse clef dans la serrure, pour boucler l'édifice. Allons, il faut que j'en ai le coeur net.

- Excusez-moi, mais ce bâtiment ressemble quand même très fort à un Temple protestant...

La Dame me regarde et, s'excusant de n'avoir pas trop le temps de m'expliquer, opine :

- Oui, c'était un Temple, mais il y a longtemps que c'est devenu une église. Là, je n'ai pas le temps de vous montrer, mais dans la pièce derrière, il y a des fresques...

Elle ne sait pas vraiment m'expliquer, comme ça, à la volée. Mais au fond, je n'ai pas besoin d'explication, pas sur le moment : ça crevait les yeux !

Ceci étant, des Eglises catholiques devenues Temples protestants, il y en a des dizaines, dont certains ont même gardé leur vocable d'origine.

Mais des Temples devenus Eglises... je me demande si ce n'est pas un cas unique, au moins en France...

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article