Si le Bon Dieu l'avait voulu

Publié le par Albocicade

C'était aujourd'hui la "St Valentin". Pas dans le calendrier orthodoxe, non, mais au moins dans le calendrier laïc, républicain et commercial, le calendrier officiel, quoi.

Quoique je ne sois guère adepte des réjouissances imposées, il ne m'a pas semblé inopportun de marquer le coup, envers Dame Cigale, par ce poème de Paul Fort, que Tonton Georges a si bien mis en musique et chanté.

- o -

 

Si le Bon Dieu l'avait voulu - lanturlurette, lanturlu,

J'aurais connu la Cléopâtre, et je t'aurais pas connue.

J'aurais connu la Cléopâtre, et je ne t'aurais pas connue.

Sans ton amour que j'idolâtre, las ! que fussé-je devenu ?

 

Si le Bon Dieu l'avait voulu, j'aurais connu la Messaline,

Agnès, Odette et Mélusine, et je ne t'aurais pas connue

J'aurais connu la Pompadour, Noémi, Sarah, Rebecca,

La Fille du Royal Tambour, Et la Mogador et Clara.

 

Mais le Bon Dieu n'a pas voulu que je connaisse leurs amours,

je t'ai connue, tu m'as connu - gloire à Dieu au plus haut des nues !

Las ! que fussé-je devenu sans toi la nuit, sans toi le jour ?

Je t'ai connue, tu m'as connu - gloire à Dieu au plus haut des nues !

 

- o -

 

Pour ceux qui n'ont pas cliqué sur le lien, plus haut, j'indique qu'il renvoie vers  une vidéo de Brassens, chantant précisément ce titre...

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article