Le veilleur

Publié le par Albocicade

A côté de l'entrepôt, un arbre. Gris, sec, dénudé. Arbre d'hiver donc. Je le croise chaque jour, sans lui prêter attention.
L'autre jour, un collègue me le désigne de loin : c'est quoi comme arbre ?
- A vrai dire, je n'en sais rien.
- Ce ne serait pas un amandier ?
- Ben...
En fait, le bougre le sait bien, et de près on ne saurait s'y tromper : le sol est jonché de coquilles.
L'amandier... le "veilleur". On le surnomme ainsi parce qu'il veille, qu'il guette le printemps. Il est comme ça, l'amandier : toujours à vouloir être le premier en fleur, alors qu'aucun autre arbre n'y a encore pensé. D'un coup, ça lui prend.
Avant hier, je l'ai regardé, il faisait mine de rien.
Aujourd'hui, il est couvert de fleurs.
Alors, pour le plaisir, j'ai voulu vous le dire (même si je trouve que c'est un peu tôt).
Et comme l'amandier est mentionné dans la Bible, j'en profite pour signaler une page qui en parle un peu.

Publié dans Ecologie - théologie

Commenter cet article