Le peuple de la croix

Publié le par Albocicade

C'est ainsi que les assassins de 21 coptes, en février 2015, désignaient leurs victimes : "le peuple de la croix, fidèle à l’Eglise égyptienne ennemie".
Je m'en étais fait l'écho, à l'époque. Il faut croire (mais qui en doutait ?) que le déferlement de haine n'est pas terminé.
Hier, dimanche 11 décembre, c'était jour férié en Egypte. Et tandis que les musulmans du lieu fêtaient le "Mawlid", anniversaire de la naissance de Mahomet, une bombe explosait.
Dans une église, cela va de soi.
L'église St Pierre et St Paul du Caire, à côté de la cathédrale copte.
Et, tant qu'à faire, en pleine liturgie.
A l'heure où j'écris, le bilan est de 25 morts. Tous chrétiens, bien sûr.
Du coup, je n'espère nullement une mobilisation internationale comme celle qui a déplacé des dizaines de chefs d'Etat en France après l'attentat contre "Charlie Hebdo" : ce coup-ci, cela restera sans doute une affaire égyptienne interne. Le président al-Sissi a immédiatement décrété un deuil national de 3 jours[1], tandis que le recteur de la mosquée Al-Azhar condamnait cette attaque terroriste et que l'Eglise copte appelait à l'unité nationale.
Alors, quand je vois des gentils chrétiens français hurler comme des putois parce qu'ils se sentent persécutés en France pour des histoires de crèches et de mairies... je me demande s'ils ont la moindre idée de ce que peut signifier faire partie du "peuple de la croix".
Que Dieu ait pitié !
Notes :
[1] Pour les assassinats de février 2015,  le président Egyptien avait décrété un deuil national de 7 jours.

Publié dans Cigale en prière

Commenter cet article

FABRE Daniel 12/12/2016 11:59

..."Alors, quand je vois des gentils chrétiens français hurler comme des putois parce qu'ils se sentent persécutés en France pour des histoires de crèches et de mairies... " mais l'un n'empêche pas l'autre !

Albocicade 12/12/2016 18:11

Bien cher Daniel, être regardé avec dédain ou commisération, comme c'est souvent le cas pour les chrétiens en France, est une chose ; être persécuté en est quand même une autre, vous ne trouvez pas ? Et notre situation reste sinon enviable, du moins vraiment enviée par nombre de chrétiens dans le monde...