Le cachet de la Poste faisant foi

Publié le par Albocicade

Nous connaissons tous ces histoires de lettres égarées au fond de quelque improbable Centre de Tri Postal, et qui ne parviennent que plusieurs années (ou décennies) plus tard à leur destinataire... lorsque celui-ci vit encore à a même adresse.

Heureusement, cela ne risque plus d'arriver avec les nouvelles technologies de communication, je veux dire SMS et MMS.

Quoique...

L'autre jour, j'envoie une question aux deux jeunes cigales par SMS groupé. L'une me répond, l'autre pas.

Quelques heures plus tard, alors que nous sommes ensemble, mon téléphone vibre : un message de la jeune cigale ; sa réponse. Je pense à une blague de sa part, mais son air d'évidente sincérité me trouble : elle affirme avoir répondu immédiatement, grosso-modo en même temps que sa soeur. Le message aurait donc mis plusieurs heures avant de me parvenir.

Pire ! Peu après, Dame Cigale reçoit un SMS d'une amie lui signalant un décès. Or ce décès remontait à plus de deux mois, deux mois durant lesquels a erré, s'est égaré en quelque méandre numérique avant de finalement arriver à sa destinataire.

Et contrairement aux lettres d'antan qui étaient datées et tamponnées au moment de l'expédition, le message numérique arrive avec ses dates et heures de réception...

Autant dire que ce n'est pas encore tout à fait au point !

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article