Le guitariste

Publié le par Albocicade

Les doigts se posent, se soulèvent, se tordent, se replacent ailleurs en des positions étranges, avec précision. Pas d'hésitation, pas d'atermoiement : la main glisse le long du manche, les doigts bondissent.

L'autre main frappe les cordes, pas toutes à chaque fois, parfois les pince. Rythmique.

Et s'il n'y avait que ça...

Non. Les cordes doivent être tendues,  correctement, accordées les unes avec les autres.

Alors, mais alors seulement, les accords peuvent résonner, la ligne mélodique s'élever.

Combien d'heures, combien d'années d'exercices, de fausses notes, de mal au doigts, de lassitude et d'enthousiasme ?

 

La guitare comme la vie : arriver à accorder le coeur et la tête, faire jouer juste la mélodie...

N'empêche, il y a du boulot, de sérieux progrès à faire...

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article