A mes amis républicains athées

Publié le par Albocicade

En ces temps troublés, je vous entends parler de DAECH et d'Al-Qaïda, pour en dénoncer la barbarie, et je ne peux vous donner tort. Tout comme vous, je suis effaré par les décapitation d'otages filmées et diffusées sur internet, les massacres de populations civiles, les menaces de conversions forcées ou d'expulsions contre les chrétiens ou les yézidis de Syrie, les destructions de monuments anciens, témoins du patrimoine de l'humanité. Oui, tout comme vous, j'en suis bouleversé.
Mais lorsque vous dites que c'est là l'expression ultime de la religion, je ne peux vous suivre.
Le mal est plus profond. Oh, il me serait facile de dire que cette barbarie, c'est l'aboutissement ultime de l'islam, mais serais-je juste en disant cela ? Et surtout, une telle barbarie que vous opposez à la Raison républicaine, est-elle réellement d'essence religieuse ?
Parce qu'enfin, la décapitation fut, en son temps, une spécificité française  - la tête sur le billot, un coup de hache, et le tour était joué ; avant qu'un médecin de bonne volonté n'invente une machine pour faciliter les exécutions et limiter les souffrances des condamnés – et ces décapitations étaient publiques. Et qui nous convaincra – vous et moi – que toutes les victimes de la terreur révolutionnaire méritaient leur sort ?
Massacres de populations civiles parce qu'elles n'adhèrent pas à l'idéologie des nouveaux "maîtres des lieux" ? Mais n'avons-nous pas eu, nous, les massacres de Vendée ?
Conversion forcée ou expulsion... Comme cela me rappelle l'obligation pour le clergé de prêter serment au régime, sous peine de déchéance de la nationalité française, de déportation ou de mort. Sans parler des confiscation de monastères et d'expulsion des moines...
Quant à la destruction du patrimoine... Lorsque j'étais étudiant, deux ans durant, à Charlieu (Loire), j'ai vu comment de nobles défenseurs des Lumières avaient massacrés à coup de marteau les sculptures des tympans des églises de l'abbaye. Des sculptures du XIIe siècle. (Et Charlieu n'est qu'un cas parmi beaucoup d'autres)
Tout ça, bien sûr, au nom d'une "idéologie de paix et de liberté".
 
Alors, bien sûr, les "fous d'Allah" qui bouleversent le monde en ce moment sont religieux ; mais qu'étaient-ils donc, nos vaillants révolutionnaires, exhibeurs de têtes coupées, persécuteurs de chrétiens et destructeurs de patrimoine ?
 
Oh, je sais bien, vous allez me dire que c'était il y a longtemps, que l'humanité a évolué depuis, qu'il faut tenir compte de la rudesse des temps d'alors pour ne pas faire d'anachronisme. Soit.
 
Toutefois, expliquez-moi une chose, une seule.
Après l'assassinat filmé de 21 coptes en Lybie, par des membres de DAESH, l'Elysée a fait, le 15 janvier 2015, un communiqué.
Lorsque ce sont des juifs qui sont visés, cela est – à juste titre – dénoncé. De même, lorsque des actes ont lieu contre les musulmans, cela est précisé, et c'est normal.
Dans la mesure où les coptes représentent environ 10 % de la population égyptienne et que sur les 21 "otages" assassinés ce jour là il n'y a aucun musulman, on est en droit de penser que c'est bien un assassinat de chrétiens qui est perpétré là, d'autant que le porte-parole sur la vidéo l'exprime explicitement.
Alors, pourquoi le communiqué de l'Elysée fait-il seulement mention de "ressortissants égyptiens ?
Pourquoi "escamoter" le fait que ce sont des coptes, des chrétiens qui sont ainsi spécifiquement visés ? N'y aurait-il pas là comme un relent fétide de cette idéologie qui prétend exclure les chrétiens de l'espace public ?
 
Un copte a fait cette icône...
 
NB : Précisons, puisqu'il le faut sans doute, que je ne suis absolument pas nostalgique de je ne sais quel "Ancien Régime" ou d'une quelconque "France fille aînée de l'Eglise", pas plus que je ne cherche à minimiser l'horreur de ce qui est commis en terme de massacres, violences et dictatures par un islam expansionniste. Mais l'Histoire comporte des leçons qu'il convient de ne pas oublier.

Publié dans Cigale en colère

Commenter cet article

Laurence 05/03/2015 14:24

Très juste approche. Merci.

ALMERAS 01/03/2015 10:00

Je me joins à votre cri du cœur. Je viens de le partager sur mon mur fb. Merci de l'avoir dit.