Abandon d'un support

Publié le par Albocicade

Depuis 2008, régulièrement, je place des documents sur internet : livres que je récupère sur d'improbables et inaccessibles bibliothèques numériques, articles que j'extrais de revues aussi anciennes que dignes d'intérêt, voire documents que je compose (compilations de textes jusque là épars, ou créations, comme les calendriers).

Tout ceci constitue la plus grosse part des Documents.

Depuis cette époque, je déposais toutes ces indispensables pages sur deux sites : le convivial Scribd, et le plus technique Archive.

Mais voila… Scribd, sur lequel une inscription gratuite était nécessaire, est en train de devenir payant.

Et, comment dire, je veux bien passer – gratis pro deo – d'innombrables heures à préparer ces documents, mais ce n'est pas pour que les lecteurs soient contraints à payer pour les consulter.

Alors, tant pis. Je ne mettrai plus rien sur Scribd.

De toutes façons, il y a encore Archive (dont les fonctionnalités ont plutôt bien évolué), et il me reste à voir du côté d'autres sites.

 

Mais une question me tracasse (enfin, un peu) : serait-ce le début de la fin de l'internet convivial et participatif, cette immense médiathèque internationale, accessible de tout ordinateur connecté, où l'on peut mettre gratuitement à disposition de tout autre le fruit de ses recherches ?

A moins qu'il ne faille, simplement, envisager de nouvelles stratégies.

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Laurence 04/08/2014 14:37

Je n'entretiens pas beaucoup d'illusions au sujet d'Internet. Superbe outil, mais rien de plus. Ses limites nous poussent effectivement à toujours être inventif. Merci pour la notice.