Gens en voyage

Publié le par Albocicade

Il y a quelques années, lorsqu'il s'est mis en tête de partir en roulotte, "on" lui a dit que c'était un projet insensé.

Quand il s'est mis à la construire, sa roulotte, pièce après pièce, soudant, rabotant, ajustant, certains lui firent remarquer qu'il s'embarquait dans une galère sans nom.

Lorsqu'elle fut enfin prête, cette roulotte, il ne manqua pas d'esprit éclairé pour prophétiser que vu son poids (2,5 tonnes, tout de même), il ne dépasserait le coin de la rue.

De fait, son projet était impossible.

Mais il ne le savait pas, ne voulait pas le savoir.

Aussi a-t-il quitté son Jura en roulotte, il y a quatre ans.

Quatre ans que ses juments comtoises tirent la "Maison qui bouge". Sur les routes tout autours de la France. On l'a vu en Normandie, en Bretagne, dans le Sud-Ouest… prenant le temps d'être, le temps de vivre.

Un jour, devant traverser une embouchure de fleuve, il fut tenté de prendre le bac. C'était un peu cher, mais rapide.

Rapide ? A quoi bon… Alors, il a contourné l'embouchure, l'affaire d'une ou deux semaines. Après tout, il n'aurait pas mieux vécu à prendre le bac.

J'écris "il" mais en fait, ils sont deux… "lui" et "elle"… mais je n'ai eu l'occasion de discuter un peu qu'avec lui.

Ils sont passé par chez nous, ces derniers jours… avec les chevaux Quita et Tara ( et la pouliche qui s'appelle Diwoel ). Ils se sont installés dans le village, près de la petite rivière. Devant la roulette, bien agencées, des photos de leurs haltes, une carte de France retraçant leur périple… histoire d'accueillir les visiteurs.

Et comme il n'y avait pas classe, la jeune Cigale est allée panser un peu les chevaux, malgré la pluie.

Et puis, au bout de quelques jour, ils ont repris la route.

Lentement, au rythme de la vie.

 

Et comme nous sommes à une époque moderne, ils ont une page "facebook", pour dire leur voyage.

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article